/    /  INONDATIONS : GARE A L’EAU QUI DORT !

LES INONDATIONS

Les inondations sont le premier risque naturel en France en termes de dommages occasionnés, principalement sur les biens, et plus exceptionnellement sur les personnes. Si les hommes y sont si vulnérables c’est parce qu’ils s’installent parfois sur des zones inondables et détruisent également les zones humides. Dit comme ça, ça n’a pas l’air très malin, alors expliquons-nous !

Les cours d’eau ont besoin d’espace pour déborder et se réguler, notamment lors de fortes crues, fruits des précipitations ou de la fonte des neiges. Lorsque les cours d’eau débordent, les zones humides vont jouer le rôle d’une grande éponge naturelle : elles absorbent l’eau au bord des rivières et favorisent l’infiltration vers les nappes souterraines. Les zones humides diminuent ainsi l’intensité des crues.

Or, les hommes en construisant de nouvelles routes, des centres commerciaux, des entreprises, ou logements, détruisent les zones humides et le bocage et conduisent à l’imperméabilisation des sols. Si les sols ne peuvent plus absorber l’eau alors très logiquement, les risques d’inondations augmentent car l’eau s’accumule en surface !

Il est donc essentiel de préserver et même restaurer les zones humides et les rivières. La protection ou la restauration des zones humides s’est d’ailleurs avérée plus efficace contre les inondations que des digues dans de nombreux cas !